Comment se fait le dépistage du cancer de la prostate ?


Divers /

Le cancer de la prostate est une maladie qui affecte de nombreux hommes à partir de 45 ans. Se dépister rapidement lorsqu’on est en face des signes précurseurs permet de connaître son statut afin de mieux se prendre en charge. Nous vous parlons dans notre article des différentes méthodes de dépistages et de comment ils se réalisent.

Pour faire le dépistage du cancer de la prostate, le dosage de PSA est conseillé

L’antigène prostatique spécifique (PSA) est une protéine secrétée par la prostate. Si votre psa prostate est élevé, c’est probable que vous ayez un cancer de la prostate. Grâce au taux de PSA, ce cancer peut être détecté à un stade précoce et ce bien avant l’apparition des symptômes. Néanmoins, retenez qu’un dosage élevé ne signifie pas toujours que vous avez un cancer. Les maladies comme l’hypertrophie de la prostate, la prostatite ou les infections urinaires peuvent augmenter le taux de PSA.

Des examens complémentaires s’imposent alors lorsqu’on remarque une élévation de ce taux. Le dosage de PSA élevé n’est pas lié à la présence d’un cancer dans 70 % des cas.
Dans 90 % des cas, il n’y a pas présence de cancer lorsque le taux de PSA est faible. Dans les 10 % de cas restants, il peut bien s’agir d’un cancer. Notez qu’il existe des précautions à prendre avant de réaliser un dosage de PSA. Il ne doit pas être réalisé dans les deux jours suivant un rapport sexuel ou un toucher rectal.

Pour faire le dépistage du cancer de la prostate, la biopsie est indispensable

La biopsie est un examen permettant de confirmer ou d’infirmer la présence de cellules cancéreuses dans la prostate. Elle peut être prescrite par votre médecin si une anomalie est détectée au toucher rectal ou si votre dosage PSA est élevé.

Alors comment se passe la biopsie ? Des échantillons de la prostate sont prélevés avec une aiguille en passant par le rectum. Ils sont ensuite analysés à la recherche de cellules cancéreuses. La biopsie est un examen désagréable et douloureux. Elle peut entraîner des complications comme la présence de sang dans les urines ou dans le sperme. Elle est également limitative, car 20 % des hommes présentant un résultat négatif de biopsie ont en réalité le cancer.